Uncharted

Les mystères de Nathan Drake

Uncharted 3 : L’Illusion de Drake possède une intrigue complexe et remplie de mystères. Si la rencontre entre Victor Sullivan et Nathan Drake nous est éclaircie dans ce volet de la saga, nombre d’énigmes perdurent dont la jeunesse de Nathan.

Uncharted France s’est intéressé de plus près au cas du jeune Drake et a enquêté, recoupé des informations et a trouvé des éléments plus qu’intéressants où la fiction et la réalité se rejoignent.

Nous sommes partis du second et du troisième chapitre La grandeur des petits débuts et Travaux de service, qui nous racontent dans un flash-back un évènement de la jeunesse de Nathan, alors adolescent, à Carthagène en Colombie. En effet, nous y apprenons que Nate a grandi auprès de « nonnes« ,  dans un établissement religieux où il a appris le Latin. Cependant, il faut attendre la cinématique intitulée Laissez Tomber du chapitre 11 Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas pour obtenir plus d’informations sur ce sujet. En effet, la sinistre Katherine Marlowe fait un point sur le passé de Nathan : une mère suicidée et un père qui envoie à la DASS, organe dépendant de l’État, son fils âgé de cinq ans. DASS qui confiera à son tour le petit au pensionnat pour garçons de St-Francis.

Maintenant, que se passe t-il si l’on écoute la version anglaise de ce dialogue ? Et bien la britannique parle de « St. Francis Boys Home ». On le sait, Nathan Drake possède la citoyenneté américaine (ce point est validé, entre autres, par son passeport qui apparaît sur l’image accompagnant le disque du jeu sur le menu de la PlayStation 3) et est placé dans un organisme dépendant de l’Etat. Ce pensionnat St-Francis se trouverait ainsi aux États-Unis. Problème, les États-Unis, ce sont 50 états et d’innombrables pensionnats.

Seulement un petit indice nous est laissé dans le jeu, regardez en haut à gauche de l’image :

Il semble en effet, que ce soit une image du pensionnat où Drake ait été élevé. Après avoir effectué nos recherches nous avons trouvé ceci :

Ne trouvez-vous pas un air de famille ? Il s’agit du St Francis Home for Boys de Détroit dans l’état du Michigan, construit en 1889 et tenu par les sœurs de St Joseph (congrégation religieuse dévouée à l’instruction, aux soins, etc). Vous noterez la ressemblance frappante (briques, toit, fenêtres, porte principales, jardin).

Maintenant, vous connaissez le penchant pour les bidons d’essence et les allumettes de Marlowe et Talbot ? Et bien sachez qu’en mai 2011 ce pensionnat a été la proie d’un incendie.

Fort heureusement, aucune victime n’est a déplorer mais il est intrigant de voir que tout ce qui concerne de près ou de loin Francis Drake disparaît dans le jeu : le château en France est incendié, une partie de la forteresse en Syrie est elle-aussi victime des flammes en plus d’être détruite à grand coup de lance-roquettes et enfin l’anneau est engloutie. Un incident provoquant un feu dans le pensionnat St-Francis, où a vécu Nathan, quelque temps avant les événements d’Uncharted 3 ? Étrange n’est-ce pas ?

About Fusain

Fusain
Rédacteur d'Uncharted France

17 thoughts on “Les mystères de Nathan Drake

  1. Wouuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaah !

    J’adore ce site!!!

    PS : petite faute de frappe « la forteresse en Syrie est elle-aussi victime des flammes « 

  2. C’est fou comme le scénario paraît basique alors qu’il regorge de petits mystères , et anecdotes . Et ça on le découvre qu’en étudiant le jeu et pas en le voyant explicitement …

  3. Franchement la classe cet article O_o ! le coup du pensionnat m’a bluffé je dois l’avouer…

    bravo pour vos recherches et on espère tous dans un éventuel Uncharted 4, en savoir encore plus sur notre héros Nathan…

Répondre à Drake:-)Fan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign in with Twitter


+ cinq = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>