Lampe à pétrole

La lampe à pétrole

La lampe à pétrole de la dynastie Yuan est un cadeau fait par Koubilaï Khan à Marco Polo lors du voyage en Asie de ce dernier. Dans sa quête de la flotte perdue de Marco Polo, Nathan Drake recherche la lampe au début de l’aventure d’Uncharted 2 Among Thieves.

« Pour ça ? Une lampe à pétrole ? Ça vaut rien ! Je comprends pas… »  Nathan Drake

Attention, cette page contient des spoilers !

Flynn présentant la lampe à Nate

Grâce à une page du carnet de route de Marco Polo, dérobée par Harry Flynn à Zoran Lazarevic, Nate découvre l’existence et l’intérêt de cette lampe à pétrole ramenée par Marco Polo en déchiffrant le message suivant :

« À Trébizonde des voleurs nous ont attaqués. Père, Maffeo et moi, nous nous sommes fait dérober nos plus grands trésors. Pour qu’il ne tombe pas entre de mauvaises mains, j’ai caché mon grand chagrin dans l’endroit le plus inattendu. La lumière du grand Khan abrite le destin des treize. » Marco Polo

Message extrait du carnet de Marco Polo

Le destin des treize… Nate et Chloe comprennent rapidement que Marco Polo évoque dans cette phrase mystérieuse la fameuse flotte perdue. La lumière du grand Khan…. Ils en déduisent également que la lampe à pétrole, cadeau de Koubilaï Khan, renferme des informations capitales pour découvrir l’emplacement de la flotte :

« Là, il parle de la flotte perdue ? » Chloe

[…]

« Regarde cette lampe, elle est couverte d’écriture Mongole. Elle devait être un des cadeaux de Koubilaï Khan ! » Nate

[…]

« Marco Polo a caché quelque chose dans cette lampe. Et ça, ça doit indiquer où se trouve la flotte perdue ! » Nate

Décidés à se procurer le lampe, nos trois compagnons parviennent à rentrer dans le musée d’Istanbul où elle est conservée avec précaution. Nate et Flynn se faufilent en passant par les toits jusqu’à la salle principale et s’emparent de la lampe.

 

Drake et Flynn découvre la lampe dans le musée d’Istanbul

Une fois brisée par Drake, la lampe révèle tous ses secrets : un parchemin a priori vierge et de la résine bleue. Un premier temps déçu par le parchemin vide, Nate décide d’enflammer la résine : ce qui crée des flammes bleues « la lumière du grand Khan ». En plus d’êtres sublimes, les flammes permettent de découvrir en surimpression – sur le parchemin – un message et une carte (« le destin des treize ») :

« Nous avons été emporté par un déluge marin jusqu’au fin fond de Java. […] Comme si l’océan cherchait à rejeter la terrible cargaison que nous transportions depuis Shambhala. » Marco Polo

La carte indiquant l’emplacement de la flotte perdue

La carte montre une montagne quelque part à l’ouest de Bornéo et le message indique que Marco Polo a trouvé Shambhala lors de son expédition et probablement la Pierre de Chintamani. On apprend également que la flotte de Marco Polo, sûrement dévastée par un tsunami, contenait des trésors « maudits » dérobés dans la cité perdue…