Le Rub’ al-Khali

Étendu sur plus de 650 000 kilomètres carrés, le Rub’ al-Khali, dit le « Quart Vide » en arabe, est l’un des plus grands déserts au monde. Sa grandeur n’a d’égal que la chaleur mortelle de ses longues journées où le soleil domine le paysage. Du sable rien que du sable à perte de vue, ce désert est un véritable océan, un brasier éternel d’une couleur orange rougeâtre. Le vent, un autre ennemi, vient balayer les grains formant des nuages opaques terribles, les souffles puissant forment des dunes dont la hauteur peut atteindre jusqu’à 300 mètres bâtissant de larges montagnes aussi solides qu’éphémères. C’est un monde hostile et sans pitié où il n’y a personne.

Concept Art

Survivant par chance au crash de l’avion, Drake n’est pas pour autant au bout de ses peines. Il lui reste encore des épreuves pénibles et difficiles à endurer. Notre héros est seul et désespéré, il n’a pas d’autre solution que de marcher, marcher et encore marcher. Le soleil peu à peu à perverti son esprit, il commence à divaguer et perdre espoir. La nuit n’apporte aucun réconfort, seulement un froid glacial et cruel. Soudain, après de longue journée de marche, se dresse devant lui, au delà des dunes, un campement, Nathan reprend ses esprit et se dirige avec les dernières force qui lui reste vers le village non sans espoir de trouver un peu d’eau.